Partenaires

Jory Vinikour / claveciniste
Je connais Frédéric Albou depuis plus de dix ans. C'est un collègue que j'apprécie beaucoup et un ami. Il travaille au plus haut niveau, associant ses talents vocaux considérables avec une formidable intelligence et un appétit musical vorace. C'est un grand plaisir de travailler avec Frédéric.


Jean-Paul Serra / directeur artistique de Baroque Graffiti, Marseille, claveciniste, organiste
C'est toujours avec plaisir que nous travaillons avec Frédéric Albou. Cet artiste, sensible, passionné et généreux, apporte émotion et fougue quels que soient les répertoires abordés.


Veronica Grange / metteur en scène d'opéra
J'ai eu le privilège de travailler trois fois avec le baryton-basse Frédéric Albou dans des rôles très différents - Gugliemo dans "Cosi fan tutte", puis, dans un double spectacle, Polyphemus dans "Acis and Galatea" de Haendel, et, dans "Apollo & Hyacinthus" de Mozart, où il chantait le rôle d'Apollo (transposé pour un baryton-basse), enfin, pendant l'été 2009, le rôle de Haendel dans la pièce "Le choix d'Hercule" de l'auteur belge Hippolyte Wouters, dans lequel il chantait des airs tout en interprétant un rôle théatral de premier plan.
A chaque occasion, Frédéric s'est montré un artiste consciencieux à tout point de vue, doté d'une riche et belle voix et d'intelligentes qualités d'interprétation.  Un atout pour toute compagnie.

 

Odile Jutten /organiste
J'ai eu l'occasion en mai dernier de préparer pour la cathédrale d'Evreux un programme de concert voix et orgue avec Frédéric Albou. J'ai pu apprécier les grandes qualités de Frédéric, d'une part son immense culture et son insatiable curiosité, qui lui ont permis de concevoir un programme très original. J'ai également remarqué son aisance et sa rapidité à mettre en place un programme dans les conditions délicates d'une acoustique d'orgue de cathédrale. Enfin, ses qualités de musicien, le raffinement et l'engagement de son interprétation, le sens profond qu'il lui imprime m'ont convaincue et donné le désir de développer notre collaboration.

 

Marie-Janne Serero / chef de chant et compositeur
Je tiens à attirer votre attention sur Monsieur Frédéric Albou, chanteur lyrique, avec qui j'ai le plaisir de travailler, en tant que chef de chant, depuis de nombreuses années.
J'ai pu apprécier les progrès constants de Frédéric Albou, qui a su, non seulement élargir son répertoire vocal, mais aussi toutes ses compétences musicales.
Il est en quête permanente de toute évolution de son art.
Grâce à sa rigueur, son enthousiasme, sa curiosité pour toutes les découvertes musicales, il sait maintenir sa plus vive passion pour le chant lyrique.

 

Luc Macé-Malaury / chef d'orchestre de l'Ensemble de Haute-Auvergne

Frédéric Albou, baryton-basse qui offre au public la vérité de ce qu'il chante, et me fait vibrer.

 

Jacques Ladent / directeur artistique de "Voix d'Hommes"

Avec Frédéric, ce fut un moment de grande qualité, d'échange et de travail, de respect, d'écoute... Que du bonheur! (à l'issue d'une masterclass donnée à Mauriac, les 10 et 11 octobre 2015)

Partenaires

Une paire hors-pair.

Frédéric Albou est baryton-basse, acteur, chef d’orchestre, musicologue, poète, écrivain, pédagogue, découvreur d’artistes, militant engagé, créateur de projets, directeur artistique de Man-naM…

 

Robert Valbon est baryton de caractère, acteur, écrivain, metteur en scène, photographe, monteur vidéo, créateur de projets, militant engagé, directeur artistique d’Argenteuil Théâtre Public.

 

Sur scène, ils forment un duo à l’ancienne, comme on en voyait beaucoup, à l’époque où les scènes lyriques conservaient un esprit de troupe : ainsi, entre Ezio Pinza et Salvatore Baccaloni, Xavier Depraz et René Bianco, entre Cesare Siepi et Fernando Corena, entre George London et Erich Kunz, entre Nicolai Ghiaurov et Sesto Bruscantini, entre Sesto Bruscantini et Renato Capecchi, entre Hermann Prey et Walter Berry, entre Ruggerio Raimondi et José Van Dam, José Van Dam et Gabriel Bacquier.

 

Que ce soit dans le Don Giovanni de Mozart, le Don Quichotte de Massenet, ou la pièce Le Choix d’Hercule, d’Hippolyte Wouters, où ils rééditent leur duo du maître et du valet, leur complicité, leur complémentarité, l’efficacité de leurs interactions, leur manière de cultiver le beau chant, et un théâtre exigeant, illustrant les versants tragique et arrogant, ou bougon et comique, fait mouche sur toutes les scènes. En coulisse, leur travail se complète idéalement de même, mise en scène et préparation musicale étant patiemment approfondies au fil de leurs échanges, et de séances de travail hautes en couleur, où ils s’efforcent d’amener leurs partenaires à donner le meilleur d’eux-mêmes.

 

Auto-baptisés « Les Chevaliers du Malt », en raison de leur passion pour les whiskies rares et tourbés, c’est typiquement une équipe qui gagne… à être connue.

Le Concert Spirituel Hervé Niquet   
Baroque Graffiti Jean-Paul Serra, claveciniste                       
Ensemble Kerylos Annie Belis
Odile Jutten Organiste
Jano Xhenseval Peintre
Marie-Jeanne Séréro Pianiste et compositeur
Christiane Patard Professeur de chant
Catherine Riboli Metteur en scène 
Jory Vinikour Claveciniste
Tien Shue Maître d'arts martiaux chinois 
Roberto Grassi Réalisateur
Nikita Krougly-Encke Linguiste
Tatiana Yurkova
Soprano
Aeyung Byun Pianiste